Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez que nous utilisions des cookies.

 

En savoir plus sur les cookies

Vous souhaitez essayez un modèle en particulier?

Laissez-vous guider par le formulaire ci-dessous et choisissez le véhicule que vous souhaitez essayer. Votre demande sera transférée au point de vente de votre choix.

Fermer
Vous souhaitez recevoir une offre commerciale ?

Laissez-vous guider par le formulaire ci-dessous et choisissez le véhicule pour lequel vous souhaitez recevoir une offre commerciale. Votre demande sera transférée au point de vente de votre choix.

Fermer
Vous souhaitez recevoir de la documentation?

Laissez-vous guider par le formulaire ci-dessous et choisissez le véhicule pour lequel vous souhaitez recevoir une ou plusieurs brochures.

Fermer
cover_DS3_R5_wallonie.jpg

Cherain offre à la DS 3 R5 sa première victoire en Belgique!

Cédric Cherain s’impose au terme d’un thriller haletant.
Le duo Lefebvre-Tsjoen a mené le rallye pendant 5 spéciales.
Une belle 5ème place à l’arrivée pour Vincent Verschueren.
Guillaume Dilley remporte de nouveau la catégorie 2 roues motrices.

Placé sous le signe de la bagarre entre voitures de l’ancienne et de la nouvelle génération, le Rallye de Wallonie a été fertile en émotions et en retournements de situation. Une fois encore, les DS 3 R5 ont animé les débats. Dans un premier temps grâce à l’inédit duo formé par Stéphane Lefebvre et Pieter Tsjoen, qui dynamitait le début de course. Et dans un second temps grâce à Cédric Cherain, qui réalisait un festival sous la pluie dominicale pour s’offrir la victoire après un final digne d’un thriller hitchcockien… 

Disputé sur des routes particulièrement rapides, le Rallye de Wallonie propose un parcours qui n’est, a priori, pas réellement taillé pour les voitures de nouvelle génération, les R5. Pourtant, le premier leader de cette quatrième manche du Championnat de Belgique des Rallyes n’était autre qu’un pilote DS, Stéphane Lefebvre en l’occurrence. Le pilote Citroën Racing en WRC-2 démontrait ainsi qu’il n’avait nullement l’intention de faire de la figuration face aux ténors du BRC.

Auteur des deux meilleurs temps sur la spéciale de la Citadelle, régalant la dizaine de milliers de spectateurs agglutinés sur l’Esplanade en assurant le show sur sa DS 3 R5, le jeune pilote nordiste poursuivait sur sa lancée samedi matin. Après cinq spéciales, le Champion du Monde Junior en titre menait les débats devant le leader du Championnat de Belgique des Rallyes, Kris Princen, et le double Champion de Belgique 2013 et 2014, Freddy Loix.
"Je me régale réellement au volant de cette DS 3 R5 et sur ces routes. C’est une belle bagarre," souriait Stéphane Lefebvre. "Nos chronos sont la meilleure preuve que ça fonctionne aussi parfaitement entre Pieter et moi, et que les notes sont bonnes. Le parcours n’est pourtant pas évident car les variations d’adhérence sont vraiment très nombreuses. Bien plus par exemple que dans les rallyes du Nord de la France, que je connais bien. Mais c’est un excellent exercice pour les épreuves sur asphalte que je disputerai cette année du WRC-2 Nous allons continuer à nous battre!"



Malheureusement, la course de Stéphane Lefebvre allait s’arrêter au début de la deuxième boucle suite à un bris de différentiel alors qu’il se battait toujours à la seconde pour la première place.

Samedi soir, les deux DS 3 R5 de Cédric Cherain et Vincent Verschueren occupaient les 4ème et 5ème places au classement général. Pour le premier, le podium était encore envisageable: "Nous avons entamé le rallye avec un set-up qui n’était pas optimal, mais nous avons pu le faire progressivement évoluer et l’adapter au terrain. Mais que la bagarre est belle entre les R5, les WRC et la Super2000 de Loix. Nous sommes tous sur le fil du rasoir. La preuve: j’ai fait presque la même figure que Loix au matin dans Vedrin…"
    
Dimanche, alors que la pluie attendue tardait à faire son apparition, Cédric Cherain poursuivait sa bataille acharnée face à Freddy Loix pour le gain de la troisième marche du podium. Et quand la pluie faisait son apparition, à l’entame de la dernière boucle, les deux duellistes revenaient à grandes enjambées sur les WRC qui les précédaient. En signant un fantastique troisième meilleur temps dans l’avant-dernier chrono, la superbe spéciale d’Arbre, Cédric Cherain et André Leyh entamaient la dernière spéciale en leaders du rallye !

"Quel thriller! Dans les 9,29 kilomètres de la dernière spéciale de Bois-de-Villers, nous avons une fois encore tout donné. Comme depuis ce matin. Je voulais tellement décrocher cette première victoire en Championnat de Belgique avec la DS 3 R5! Malheureusement, malgré tous nos efforts, nous avons été battus dans cette dernière spéciale par Freddy Loix. Sur la dernière liaison, nous avons été surpris de constater que nos adversaires ne se pressaient pas pour rejoindre Jambes. Et ils ont malheureusement pointé en retard," relatait le pilote DS.

Après une attente interminable pour connaître le verdict de la Direction de Course et de la Commission Sportive, Cédric Cherain et André Leyh étaient déclarés vainqueurs du Rallye de Wallonie. "Il est évidemment regrettable qu’une épreuve se termine ainsi, mais les CH font partie de l’essence même du rallye et j’étais totalement prêt à accepter de me contenter de la deuxième place si la décision avait été dans l’autre sens," expliquait Cédric Cherain. "Ce que je retiendrai, c’est que nous avons livré une belle bataille et que ce fut très serré jusqu’au bout. Cette première victoire en DS 3 R5 en, appelle, je l’espère bien d’autres!" 

Le succès des DS 3 était complété par la belle cinquième place finale de Vincent Verschueren, associé à Stéphane Prévot, et la dixième de Jourdan Serderidis et Frederic Miclotte, mais aussi la superbe victoire en classe RC3 de Guillaume Dilley et Louis Louka, qui signaient leur troisième succès de la saison dans la catégorie. "Nous ne pouvions rêver d’un plus beau résultat," s’enthousiasmait Guillaume. "Et cette victoire est d’autant plus satisfaisante que nous avons livré hier une belle bataille face aux nombreuses deux roues motrices. Durant tout le rallye, notre DS fut une nouvelle fois irréprochable. En outre, de rallye en rallye, je comprends de mieux en mieux le comportement de la DS 3 R3 et je prends dès lors, très logiquement, toujours plus de plaisir à son volant. Ce nouveau très bon résultat nous permet aussi de rester parfaitement en lice pour le podium du Championnat de Belgique toutes catégories confondues!"

Jourdan Serderidis était également enchanté de son week-end, pour deux raisons: "La 10ème place est un résultat supérieur à mes espérances compte tenu du plateau présent. J'aurais signé à deux mains avant le départ. Et j'aurais même pu faire mieux puisque j'ai perdu une place à cause de problèmes d'embrayage en fin de course. Mais je suis surtout enchanté par la prestation de Stéphane Lefebvre sur la voiture de notre team J-Motorsport."

Vous souhaitez recevoir de la documentation?

Laissez-vous guider par le formulaire ci-dessous et choisissez le véhicule pour lequel vous souhaitez recevoir une ou plusieurs brochures.

Fermer
Top