Fermer
Fermer
Fermer
condroz.jpg

Citroën Belux en force au Rallye du Condroz !

Pour Citroën Belux et Yves Matton, le Rallye du Condroz est toujours un événement particulier. Fidèle à la tradition d'accueillir dans "son" rallye un pilote de renommée mondiale, le directeur de Citroën Racing a cette fois convié l'un de ses anciens pilotes officiels en Championnat du Monde, Mikko Hirvonen, et l'un des futurs pilotes de la nouvelle Citroën C3 WRC en 2017, Stéphane Lefebvre. En bord de Meuse, les couleurs de Citroën Belux seront également défendues par Yves Matton en Citroën C4 WRC et Kevin Demaerschalk, le pilote du Citroën Belux Junior Team.

Après Sébastien Loeb, Petter Solberg, Kris Meeke ou encore Yvan Muller, le Rallye du Condroz accueillera cette année encore un pilote de calibre mondial – et même deux – au volant de l'un des produits-phares de Citroën Racing. "Mikko Hirvonen fait vraiment partie de la famille Citroën puisqu'il a été l'un de nos pilotes officiels en Championnat du Monde durant deux saisons, en 2012 et 2013," entame Yves Matton, le directeur de Citroën Racing et depuis quelques mois vice-président du Motor Club de Huy, organisateur du Rallye du Condroz. "Après avoir découvert l'atmosphère de nos épreuves aux Legend Boucles de Spa en 2013, Mikko souhaitait revenir faire un rallye en Belgique et il m'avait 'relancé' voici quelques mois. Quant à Stéphane Lefebvre, qui sera l'un de nos pilotes officiels chez Citroën Racing pour notre retour complet la saison prochaine en Championnat du Monde, inutile de rappeler que c'est un fidèle des rallyes belges. Et à Huy, il a une revanche à prendre après sa 2e place l'an dernier…"

Rallye du Condroz en DS 3 R5 ! Je n'ai jamais piloté de voiture de la catégorie R5. Ce sera donc une belle expérience pour moi," explique le souriant Finlandais, dont la DS 3 R5 sera alignée par le team Burton Racing. "Ce sera la deuxième fois que je vais faire un rallye en Belgique et je sais que les conditions peuvent y être très difficiles. La compétition sera relevée. Je vais devoir affronter de très bons pilotes. J'espère en tout cas réaliser une bonne performance et prendre du plaisir tout au long du week-end."

Passé près de la couronne l'an dernier en terre hutoise et encore cette année lors du Rallye d'Ypres, Stéphane Lefebvre a soif de victoire sur un rallye belge. C'est chez nous que le Nordiste a en effet été atteint par le virus du rallye… "Je suis heureux de revenir au Condroz et mon objectif est évidemment de terminer un cran plus haut que l'an dernier avant de me concentrer sur mon programme officiel l'an prochain en Championnat du Monde des Rallyes", se réjouit Stéphane, qui retrouvera la DS 3 R5 du team J-Motorsport et sera secondé tout comme à Ypres par Xavier Portier.


rallye_condroz.jpg


De son côté, Kevin Demaerschalk relèvera au Condroz un autre défi. Après avoir pris part à quatre épreuves en début de saison sur une DS 3 R5, il retrouvera à Huy sa DS 3 R3T. "Je dois être franc et reconnaître que nous n'avons malheureusement pu trouver de notre côté le budget nécessaire pour terminer la saison en R5," note le jeune pilote de Hoeilaart. "Grâce à Citroën Belux, nous pourrons malgré tout être au départ sur notre DS 3 R3T. Je compte bien réaliser comme l'an dernier une belle performance à son volant pour terminer en beauté cette saison qui m'aura permis de faire aussi de belles choses en R5 grâce à Citroën Belux et J-Motorsport."

"La fidélité est une valeur que nous apprécions chez Citroën et nous sommes heureux de pouvoir compter sur Kevin pour défendre aussi nos couleurs en catégorie 2 roues motrices," se réjouit Anouk van Vliet, Directrice Communication de Citroën Belux. "Avec Mikko Hirvonen et Stéphane Lefebvre, nous disposerons aussi de pilotes de renommée mondiale en DS 3 R5. Des pilotes étroitement liés à l'histoire de Citroën Racing en WRC. Cette année encore, le Condroz sera un bel événement pour Citroën Belux."

Après la Citroën Xsara WRC et la DS 3 WRC, Yves Matton découvrira au Rallye du Condroz la dernière WRC de Citroën Racing qui manquait – pour l'heure –  à son tableau de chasse: la C4 WRC. "Depuis 2013, et après une assez longue pause,  j'ai le plaisir de faire le Rallye du Condroz au volant d'une Citroën WRC. Trente ans après mon premier 'Condroz' et pour ma 15e participation, j'alignerai cette année une C4 WRC. Et j'aurai à nouveau le plaisir d'être copiloté par un nonuple Champion du Monde des Rallyes, Daniel Elena ! Au vu du plateau exceptionnel qui s'annonce cette année, un podium comme en 2013 serait déjà un merveilleux résultat…"

Cette année encore, Citroën sera donc particulièrement bien représenté en bord de Meuse. Aux diverses C4 WRC s'ajoutera une belle brochette de DS 3 R5. Concurrent régulier du WRC2 Ultimate Challenge mis sur pied par Citroën Racing en Championnat du Monde des Rallyes, le Suédois Emil Bergkvist sera également de la partie à titre privé avec le team J-Motorsport. Fraîchement couronné Champion de Belgique Junior 2016, Anthony Dovifat fera aussi ses débuts en R3 au volant d'une DS 3 R3 Max alignée par MY Racing. Avec Kevin Demaerschalk, il aura la référence parfaite dans la catégorie…

Top