Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez que nous utilisions des cookies.

 

En savoir plus sur les cookies

Vous souhaitez essayez un modèle en particulier?

Laissez-vous guider par le formulaire ci-dessous et choisissez le véhicule que vous souhaitez essayer. Votre demande sera transférée au point de vente de votre choix.

Fermer
Vous souhaitez recevoir une offre commerciale ?

Laissez-vous guider par le formulaire ci-dessous et choisissez le véhicule pour lequel vous souhaitez recevoir une offre commerciale. Votre demande sera transférée au point de vente de votre choix.

Fermer
Vous souhaitez recevoir de la documentation?

Laissez-vous guider par le formulaire ci-dessous et choisissez le véhicule pour lequel vous souhaitez recevoir une ou plusieurs brochures.

Fermer
Bouffier-1506-DS3-R5-Ypres-293.jpg

Deux DS 3 R5 sur le podium au rallye de Ypres

  • Bryan Bouffier s'est longtemps battu pour la victoire
  • Vincent Verschueren 3ème après une course très régulière
  • Guillaume Dilley reste 2ème au Championnat de Belgique

Les DS 3 R5 ont largement animé la course en tête lors du Kenotek Ypres Rally. Kevin Abbring a été le premier leader de l'épreuve avant d'être éliminé par une sortie de route. Bryan Bouffier a également mené les débats pendant plus de la moitié de la deuxième journée. Et finalement, le Français et Vincent Verschueren ont hissé deux DS 3 R5 sur le podium.

A l'invitation de Pieter Tsjoen, Kevin Abbring était venu à Ypres pour briguer la victoire qui lui avait échappé l'an dernier. Il a d'emblée affirmé ses prétentions en signant des chronos époustouflants au volant de la DS 3 R5 du team J-Motorsport. Mais après avoir été retardé par une crevaison dans le 4ème chrono, il partait en tonneaux deux spéciales plus loin et devait abandonner.

Auteur d'un début de course plus problématique, avec deux petites erreurs dans les deux premières spéciales, Bryan Bouffier grimpait progressivement dans la hiérarchie et, quand le Britannique Breen abandonnait à son tour samedi matin, le Français se hissait en tête. Malheureusement, une crevaison lui coûtait deux minutes et demie dans la 15ème spéciale.

"La bagarre avec Freddy Loix était très intense," explique Bryan. "Je devais hausser le rythme pour résister à sa pression. Je suis rentré dans une corde un peu plus agressivement qu'au premier passage et j'ai sans doute touché une pierre à l'intérieur. La spéciale étant encore longue, nous nous sommes arrêtés pour changer la roue. C'est dommage mais j'ai quand même préservé la 2ème place. Pour ma deuxième course en DS 3 R5, je suis très heureux de terminer 2ème à Ypres."

Une autre DS 3 R5 complète le podium. Vincent Verschueren a atteint son objectif principal de rejoindre pour la première fois l'arrivée à Ypres. Mieux, sa course très régulière et exempte de toute faute pénalisante lui a permis de gravir petit-à-petit les échelons au classement, pour finalement s'offrir une inattendue 3ème place.




"C'est un résultat inespéré compte tenu du plateau présent ici au départ," commente le pilote du team GoDrive. "Sur le coup, ma copilote Véronique avait été un peu effrayée quand j'ai choisi de partir premier dans les spéciales du premier jour. Finalement, elle a trouvé cette situation plus relaxante. Je ne me suis jamais préoccupé des chronos des autres. J'ai roulé à mon rythme pour rejoindre l'arrivée. Je ne me faisais pas d'illusions car la boîte courte que j'utilisais ici me handicapait de 20 km/h en vitesse de pointe. Mais je préfère les sensations offertes par cette boîte. Finalement, tout s'est bien passé. J'ai même signé quelques beaux chronos le deuxième jour. La fin de course fut néanmoins un peu stressante car je ne pouvais plus utiliser le premier rapport. Mais la DS 3 a résisté jusqu'au bout. Je suis enchanté avec ce podium, surtout pour l'équipe qui se donne toujours à fond pour moi."

Les choses se sont moins bien passées pour Cédric Cherain, stoppé par des problèmes sans doute électroniques dès la première spéciale.

"Le rallye reste un sport mécanique, avec ses aléas," commente le Liégeois avec philosophie. "Ca ira mieux la prochaine fois."

Enfin, Guillaume Dilley poursuit sa remarquable moisson. Il a remporté une nouvelle victoire dans la catégorie RC3 au volant de sa DS 3 R3 MAX. Il préserve ainsi sa 2ème place au Championnat de Belgique, pour un point devant… Vincent Verschueren.

"L'objectif est donc atteint," se réjouit le Brabançon. "La DS 3 R3 MAX a de nouveau fonctionné à merveille. Seules deux crevaisons, une chaque jour, un panne d'interphone le premier soir et des petits problèmes de freins dans la dernière boucle sont venus contrarier quelque peu notre course. Mais notre première place de catégorie n'a jamais été mise en péril. Le rêve se poursuit!"

CLASSEMENT FINAL

1. F. Loix-J. Gitsels (B/NL) Skoda Fabia R5 RC2 2h22'29"9
2. B. Bouffier-T. De la Haye (F) Citroën DS3 R5 RC2 +27"5
3. V. Verschueren-Véro Hostens Citroën DS3 R5 RC2 +1'02"5
4. Bruno &-Hugo Magalhães (P) Peugeot 208 T16 RC2 +1'53"1
5. S. Lefebvre-S. Prévot (F/B) Peugeot 208 T16 RC2 +2'01"9
6. J. Orsak-D. Smeidler (CZ) Skoda Fabia S2000 RC2 +2'20"8
7. J. Tarabus-D. Trunkat (CZ) Skoda Fabia S2000 RC2 +3'25"0
8. D. Duquesne-F. Cuvelier Ford Fiesta R5 RC2 +4'46"2
9. M. McCormack-J. O'Reilly (GB/IRL) Skoda Fabia S2000 RC2 +4'48"2
10. D. Vanneste-E. Snaet Ford Fiesta R5 RC2 +5'58"3
25. G. Dilley-J. Hottelet Citroën DS3 R3 RC3 +12'55"9

Au Championnat de Belgique
1. F. Loix 96; 2. G. Dilley 63; 3. V. Verschueren 62; 4. K. Princen 48; 5. C. Cherain 47...

Vous souhaitez recevoir de la documentation?

Laissez-vous guider par le formulaire ci-dessous et choisissez le véhicule pour lequel vous souhaitez recevoir une ou plusieurs brochures.

Fermer
Top