Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez que nous utilisions des cookies.

 

En savoir plus sur les cookies

Vous souhaitez essayez un modèle en particulier?

Laissez-vous guider par le formulaire ci-dessous et choisissez le véhicule que vous souhaitez essayer. Votre demande sera transférée au point de vente de votre choix.

Fermer
Vous souhaitez recevoir une offre commerciale ?

Laissez-vous guider par le formulaire ci-dessous et choisissez le véhicule pour lequel vous souhaitez recevoir une offre commerciale. Votre demande sera transférée au point de vente de votre choix.

Fermer
Vous souhaitez recevoir de la documentation?

Laissez-vous guider par le formulaire ci-dessous et choisissez le véhicule pour lequel vous souhaitez recevoir une ou plusieurs brochures.

Fermer
cherain

Excellente 2ème place pour Cédric Cherain et sa DS 3 R5

Cédric Cherain a livré une excellente prestation au Spa Rally, se battant de bout en bout avec les expérimentés Freddy Loix et Kris Princen pour le podium. Finalement deuxième sur sa DS 3 R5, le régional de l'étape se hisse également au 2ème rang du championnat.

Cédric Cherain plaçait beaucoup d'espoirs dans cette épreuve présentant un type de parcours sur lequel il s'est souvent montré à son affaire. Son entrée en matière le confirmait puisqu'il dictait la loi de sa DS 3 R5 dans le premier chrono. Dans les deux suivants, en revanche, il commettait deux petites erreurs qui le reléguaient à plus de 40 secondes du leader.

"Les réglages en début de course n'étaient pas encore idéaux," regrette Cédric. "La suspension arrière était un peu trop ferme. L'adhérence du train arrière était ainsi insuffisante. Nous étions déjà heureux de nous sortir sans dégâts de la pirouette effectuée à haute vitesse dans la deuxième spéciale. A l'assistance, nous avons assoupli la suspension. Je me suis ensuite senti nettement plus à l'aise au volant de la DS 3."

Le deuxième jour, Cédric confirmait son potentiel en livrant une superbe lutte à Loix et Princen. Sur les 15 spéciales au programme, il signait deux scratches et neuf fois le 2ème temps, réduisant son retard sur Loix de 53 à 31 secondes. Il résistait aussi à la pression que Princen exerçait pour remonter dans le classement après avoir été retardé par un problème technique.

"Je suis enchanté du résultat," déclarait Cédric Cherain à l'arrivée. "La dernière boucle a été difficile à cause de la menace de pluie. Le niveau de compétition est tellement élevé que le moindre détail peut être déterminant. Pour les deux premières spéciales de cette dernière boucle, j'avais opté pour des gommes 'soft' que je ne parvenais pas à faire chauffer, alors que mes adversaires étaient en 'supersoft'. Dans ces conditions, il fallait gérer l'effort. Kris m'a repris un peu de temps mais je ne me suis pas énervé. Pour les trois dernières spéciales, j'avais les pneus idéaux et nous avons fait jeu égal. J'ai même réussi à terminer par un meilleur temps. Nous sommes sur la bonne voie. Il me faudrait seulement un peu plus d'essais. Mais j'ai réalisé une bonne opération puisque je prends la 2ème place au championnat."

La course de l'autre pilote officiel DS a été beaucoup plus brève. Confronté à un blocage de différentiel avant, Pieter Tsjoen a dû renoncer dans la 4ème spéciale.

"Ce sont les aléas de la course automobile," constatait le Flandrien avec sérénité. "De toute façon, je n'étais pas dans une forme idéale après une semaine de travail éprouvante. Cela ira mieux au TAC Rally, que je pourrai mieux préparer."

Deuxième du championnat avant le départ, Vincent Verschueren semblait bien parti pour conserver sa position puisqu'il était en passe de prendre la 4ème place. Mais il était mis hors course suite à une erreur de pointage.

"Après un petit problème de différentiel nous ayant contraints à parcourir trois spéciales avec seulement deux roues motrices vendredi soir, et malgré quelques erreurs, je remontais progressivement au classement," commentait le pilote de la DS 3 R5 du team GoDrive. "Mais nous avons raté un contrôle inutile comme on n'en rencontre plus en rallye moderne. Et nous ne sommes pas les seuls! C'est désolant car cet épisode malheureux a de sérieuses conséquences sur mes chances dans la course au titre. Mais je préfère l'oublier et penser déjà au prochain rendez-vous de Tielt."

En net progrès par rapport à la première course en Hesbaye, Bertrand Grooten s'en est aussi reparti bredouille de Spa. Victime de plusieurs crevaisons lors de la première boucle de la deuxième journée, alors qu'il occupait une belle 4ème place, il a dû parcourir sur la jante une spéciale et la longue liaison le ramenant à Spa. Un traitement très éprouvant pour la mécanique. Au début de la boucle suivante, la suspension a lâché avant même le départ du premier chrono. Comme Pieter Tsjoen et Vincent Verschueren, Bertrand fera tout pour remettre les pendules à l'heure lors des prochaines manches du championnat.

Classement BRC

1. K. Princen 36
2. C. Cherain 27
3. G. Dilley 22
4. F. Loix 20
5. A. Dewallef 20
6. M. Becx (NL) 17
7. V. Verschueren 16
8. G. Büx 14
9. C. De Cecco 11
10. T. Vandenberghe et S. Pacolet 10
12. P. Tsjoen 9…

 

Vous souhaitez recevoir de la documentation?

Laissez-vous guider par le formulaire ci-dessous et choisissez le véhicule pour lequel vous souhaitez recevoir une ou plusieurs brochures.

Fermer
Top