Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez que nous utilisions des cookies.

 

En savoir plus sur les cookies

Vous souhaitez essayez un modèle en particulier?

Laissez-vous guider par le formulaire ci-dessous et choisissez le véhicule que vous souhaitez essayer. Votre demande sera transférée au point de vente de votre choix.

Fermer
Vous souhaitez recevoir une offre commerciale ?

Laissez-vous guider par le formulaire ci-dessous et choisissez le véhicule pour lequel vous souhaitez recevoir une offre commerciale. Votre demande sera transférée au point de vente de votre choix.

Fermer
Vous souhaitez recevoir de la documentation?

Laissez-vous guider par le formulaire ci-dessous et choisissez le véhicule pour lequel vous souhaitez recevoir une ou plusieurs brochures.

Fermer
sven3

Une journée sur les traces du manager sportif de Sven Nys

Le coureur de cyclo-cross Sven Nys nous avait déjà fait partager son enthousiasme pour son Citroën C5 Tourer. Place à présent à Jan Verstraeten, son manager sportif, qui apprécie énormément les atouts de son Citroën Grand C4 Picasso.

La vie d’un manager sportif n’a rien d’un long fleuve tranquille. Nous avons pu le constater en suivant toute une journée Jan Verstraeten, de l’équipe Crelan AA Drink, alors qu’il guidait vers la victoire ses poulains Sven Nys et Sven Vanthourenhout pendant la première manche du Trophée Banque Bpost : le cross Hotond – Grand Prix Mario De Clercq de Renaix. Jan a donc tout intérêt à pouvoir souffler de temps en temps. Ce qu’il fait au volant de son Grand C4 Picasso. Nous avons pris place à ses côtés, avec énormément de plaisir, direction Renaix.

Programme sportif

« En tant que manager sportif, je dois surtout veiller à ce que les garçons ne manquent de rien pour ce qui est du matériel et de l’habillement. Je prends toutes les dispositions à ce sujet », explique Jan Verstraeten. « En même temps, j’élabore le programme sportif – en concertation avec les coureurs et le coach Paul Van Den Bosch. »

Une expérience phénoménale

« Depuis mars, Citroën est également venu renforcer notre équipe. Et j’en suis très heureux. Personnellement, je dispose d’un Grand C4 Picasso Exclusive Blue HDi, une voiture très innovante avec une tenue de route phénoménale », se félicite Jan. « Puisque je passe des heures innombrables dans ma voiture, j’accorde énormément d’importance à son confort. J’apprécie donc infiniment les sièges avec fonction massage. Autre élément extrêmement positif : la vue panoramique sur le trafic. Tout comme la tenue de route exemplaire et la parfaite adhérence. Bref, c’est un vrai plaisir de conduire cette voiture. »

Un coffre énorme

Il va sans dire que le manager sportif d’une équipe de cyclo-cross a quantité de choses à transporter. « Le volume du coffre doit donc être généreux. Avec le Grand C4 Picasso, vous engouffrez sans peine n’importe quel bagage. Et les sièges modulables et coulissants vous offrent des tas d’options. Même sans avancer les sièges, l’espace dévolu aux bagages demeure suffisamment grand. Et s’il vous arrive de devoir transporter des pièces de très grandes dimensions, vous pouvez rabattre les sièges sous le plancher. De sorte que vous obtenez alors un coffre carrément gigantesque. Un bon point supplémentaire », souligne Jan, tout en contournant le parc des coureurs sur les flancs de la piste du Hotond.

Courir de gauche à droite

C’est le signal de départ d’une nouvelle journée trépidante. Petite papote et briefing avec les coureurs, quelques mots aimables et quelques autographes pour les fans, visite éclair au village VIP, plaisanterie à l’adresse de la concurrence, dernier contrôle du matériel… et Jan prend la direction du départ sur le vélo de réserve. « Ce vélo est indispensable si Sven venait à subir un bris de matériel au départ. Il pourrait ainsi continuer immédiatement. Pendant la course proprement dite, je me tiens à l’écart au poste matériel et je cours un peu de gauche à droite pour donner à Sven les directives nécessaires et les écarts de temps. »

Pas de répit

Courir de gauche à droite est un euphémisme. Son smartphone à la main – pour suivre avec précision les écarts de temps et les prévisions météo –, Jan sautille de-ci de-là par-dessus les barrières nadar et les clôtures. Tout en donnant l’une ou l’autre interview à des journalistes sportifs. Sur les flancs du Hotond – une méchante colline de 151 mètres de haut, où étaient organisées autrefois de spectaculaires courses de moto-cross –, aucun répit pour le manager sportif. A mi-parcours, Nys s’est déjà assuré une avance de 58". Sauf malchance, la victoire ne peut plus lui échapper. Et, une demi-heure plus tard, il affiche en effet un grand sourire sur la plus haute marche du podium. Pendant son dernier tour, Jan avait sprinté avec un vélo propre jusqu’au sommet du mont Hotond...


Top