[cle1: REDIRECTION_DANS Lang:fr] [cle1: SECONDES Lang:fr]
C3_RALLYE

Un podium… et un gros potentiel pour les Citroën C3 Rally2 DG Sport Compétition

Le Kroon-Oil Belgian Rally Championship 2021 a pris son envol dans la région de Vresse-sur-Semois ce samedi. Un 1er South Belgian Rally auquel DG Sport Compétition a pris part avec deux Citroën C3 Rally2 qui comptaient clairement parmi les favorites dans la course à la victoire finale.

Et les choses débutaient de la meilleure des manières samedi matin, avec un premier scratch signé par Nicolas Ciamin et Yannick Roche… pourtant pas totalement satisfaits de leur prestation ! Le duo français allait-il déjouer les plans des cadors de la compétition nationale belge ? Hélas non… Avant même le départ de l’ES2, un cardan cassait et l’équipage français était déjà contraint d’en rester là.

 

« C’est d’autant plus décevant que le potentiel était là, et qu’en corrigeant quelque peu les notes, il était possible d’aller encore plus vite, expliquait Nicolas Ciamin. Dommage, car accumuler les kilomètres dans une compétition aussi relevée que celle-ci est toujours un bon plan. Mais on reviendra… »

 

Au sein de l’équipe DG Sport Compétition, la déception était palpable. « Après analyse, il apparait que cet abandon n’est pas la résultante d’un souci de fiabilité, commente Alain Georges, responsable du team. C’est en fait une bulle d’air dans un barreau de transmission qui a entrainé une faiblesse, et finalement la casse de l’organe. Contre ça, difficile de faire quoi que ce soit… »

 

Kris Princen et Peter Kaspers prenaient le relais avec la seconde C3 Rally2, et le duo allait consacrer les deux premières boucles à tenter de rester au contact des deux leaders Ghislain de Mévius et Adrian Fernémont.

 

« La troisième place était le mieux que je pouvais faire sur ce parcours très rapide et difficile, commentait Kris. Ghislain et Adrian connaissaient les spéciales pour les avoir disputées précédemment, alors que je devais sans cesse améliorer mes notes. Elles étaient trop prudentes et ces routes offraient bien plus de grip que prévu. Il convient donc de parler de résultat logique… »

 

« Dans ces conditions, et sur un tel parcours nouveau pour lui, je pense que Kris est à sa place, complète Alain Georges. Il pointait en permanence dans le sillage des leaders, ce qui est de très bon augure en vue des prochaines épreuves, où il n’aura pas le désavantage du terrain. »

 

Tant Nicolas Ciamin que Kris Princen seront présents à l’occasion du Renties Ypres Rally, qui fera office d’étape belge du World Endurance Championship, mais aussi de deuxième manche du Kroon-Oil Belgian Rally Championship à la mi-août…

Top