[cle1: REDIRECTION_DANS Lang:FR] [cle1: SECONDES Lang:FR]
Finland-Racing_MOB_640x650

DANS LE TEMPLE DE LA VITESSE !

45e Rallye de Finlande du 26 au 29 juillet 2018 

Pour la huitième manche du calendrier, Citroën Total Abu Dhabi WRT a rendez-vous avec l’une des épreuves les plus fameuses, mais aussi les plus exigeantes, de la saison. Aux commandes d’une C3 WRC encore évoluée, l’équipe tricolore alignera Craig Breen – Scott Martin, Mads Ostberg – Torstein Eriksen et Khalid Al Qassimi – Chris Patterson.

UNE C3 WRC ENCORE OPTIMISÉE

Faire corps avec sa monture. En Finlande, plus qu’ailleurs, c’est une condition sine qua non pour espérer se lancer à corps perdu dans la bataille, sur des spéciales parmi les plus rapides de la saison, tracées au milieu d’épaisses forêts. Avec quatre victoires (2008, 2011, 2012 et 2016) déjà remportées au pays des 1000 lacs, Citroën Total Abu Dhabi WRT a déjà prouvé sa capacité à opter pour les réglages adéquats sur ce terrain atypique. Une fois n’est pas coutume en effet, la recherche de précision prime quelque peu sur celle du grip. Avec l’introduction pour l’occasion d’une nouvelle géométrie de train avant, déjà testée lors du récent rallye d’Estonie, disputé par Craig Breen en guise de préparation, les Rouges ont en tout cas encore peaufiné l’équilibre de la C3 WRC. La monture tricolore sera une nouvelle fois confiée à Craig Breen et Mads Ostberg, pour ce qui constitue l’une de leurs manches favorites de l’année. Particulièrement expérimentés sur ces chronos, l’Irlandais et le Norvégien y comptent respectivement huit et douze participations et sont tous deux déjà montés sur la troisième marche du podium. S’ils tâcheront tous deux d’exploiter au mieux cet avantage, l’approche sera en revanche différente pour Khalid Al Qassimi, de retour après une première apparition en Argentine : sur un rallye qu’il connaît bien aussi, mais qui constitue toujours un sacré défi, le pilote Émirati n’a d’autre objectif que retrouver progressivement ses sensations et rallier l’arrivée.

DE NOUVELLES SPÉCIALES

Aux vitesses atteintes dans ces ES, la connaissance du parcours est primordiale, pour appréhender avec justesse les innombrables bosses de degrés divers, qui ont fait la réputation de ce rallye. Reste que plus de vingt pour cent du tracé sera cette année inédit : outre le shakedown de Vesala, certaines ES comme Ässämäki (4/9) ou Äänekoski (5/10) le vendredi, sont entièrement nouvelles, à l’image aussi de Laukaa (20/22) le dimanche, quand d’autres ne varient que sur certaines portions. Voilà qui contraindra les équipages à un sacré numéro d’équilibrisme, ne serait-ce que sur les premiers passages, le temps de valider les notes prises en reconnaissances à allure réduite. Encore une fois, cet incontournable rendez-vous estival, connu pour ses écarts toujours infimes, promet d’être show !

Téléchargez le communiqué exhaustif à partir de l'ESPACE MEDIA de CITROËN RACING 

Découvrez CITROËN WRC

Top